Israël-Hamas : des soldats israéliens prônent la colonisation de Gaza

Voici une version corrigée et améliorée de votre texte :

Le 13 novembre 2023, des images d’un soldat israélien tenant un drapeau israélien avec l’inscription “retour à la maison” ont été publiées sur les réseaux sociaux. Le soldat défendait le retour des colonies israéliennes dans la bande de Gaza, et il n’est pas le seul. Le Monde a analysé des vidéos et photos publiées par des soldats israéliens présents dans l’enclave palestinienne, qui révèlent les espoirs de colonisation d’une partie de l’armée israélienne. Le 27 octobre 2023, Israël a lancé une offensive terrestre dans la bande de Gaza, et dans les jours qui ont suivi, des images de soldats israéliens ont été publiées en ligne, comme ici. Deux jours plus tard, sur ce drapeau, la mention “Goush Katif”. Nous sommes de retour dix jours plus tard sur une plage du nord de Gaza. Un officier fait hisser un drapeau israélien.

Ces deux messages évoquent le même sujet : les colonies israéliennes du Goush Katif. Le Goush Katif était le plus important groupement de colonies israéliennes établies dans Gaza, qui a existé pendant 38 ans après la guerre des Six Jours. En 1967, des colons israéliens s’étaient installés dans l’enclave palestinienne. Mais en août 2005, le Premier ministre Ariel Sharon a annoncé l’évacuation complète de Gaza. Au cours de l’opération intitulée “La main tendue aux Frères”, près de 9000 Israéliens ont été contraints, parfois par la force, de quitter les 21 colonies de la bande de Gaza.

Ce soir, à 0 h, les forces israéliennes boucleront tous les accès de la bande de Gaza pour demain en sortir. Les colons. Aujourd’hui, des soldats israéliens voudraient revenir à cette époque. Ils veulent une pause. Certains se réapproprient la couleur orange utilisée par les opposants à l’évacuation de 2005, devenue symbole.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *